@. Ampère et l'histoire de l'électricité 

[Accueil] [Plan du site]
@.ampère

Laboratoire historique

Les verres anciens s'électrisaient-ils mieux que ceux d'aujourd'hui ?

Les énigmes de l'adhérence électrostatique

L'électricité de pression de Haüy et l'électricité de frottement font cause commune

Un phénomène plus complexe qu'il n'y paraît : l'attraction des corps légers ou d'un filet d'eau

La balance électrique de Coulomb pouvait-elle constituer sa propre cage de Faraday ?

L'énigme de la "découverte manquée" d'Ampère : réplication de l'expérience d'Ampère sur les courants par influence

Présentation
Quel intérêt peut-il y avoir à répéter des expériences scientifiques du passé ? Les explications théoriques ne sont-elles pas aujourd'hui bien connues et les problèmes techniques ne sont-ils pas parfaitement maîtrisés ?
Les "réplications" d'expériences en laboratoire ont beaucoup apporté, mais elles ont avant tout posé de nombreuses questions. Elles ont parfois déplacé le regard à l’extérieur du laboratoire. Le terme réplication, emprunté par les historiens des sciences anglo-saxons à la génétique, laisse supposer une reproduction à l'identique, ce qui demeure un horizon impossible.

Certes il ne manque pas d'expériences "faciles" qui furent rapidement reproduites par les contemporains, comme la pile de Volta. Mais, même dans ce cas, les différentes interprétations apportées par les savants de l'époque peuvent être éclairées par la reconstruction et l'étude de l'objet d'expérience original.
D'autres expériences, en revanche, ont posé de réelles difficultés aux contemporains, que ces difficultés concernent les matériaux, l'assemblage des divers éléments de l'expérience, la manipulation elle-même, l'observation ou la lecture, l'appréciation du caractère conclusif de l'expérience, etc. Lors de la réplication, l'expérimentateur d'aujourd'hui se retrouve confronté à ces difficultés rarement mentionnées dans les textes scientifiques. Sans compter les expériences – elles ne sont pas si rares – dont le résultat est demeuré incertain ou inexpliqué.

Cette section du site est ouverte à des réplications d'expériences en électricité qui associent une recherche sur les documents historiques et un travail de laboratoire.


Une introduction à la problématique des réplications en histoire des sciences :

Dominique Pestre, La pratique de reconstitution des expériences historiques, une toute première réflexion, in C. Blondel, M. Doerries, Restaging Coulomb. Usages, controverses, réplications autour de la balance de Coulomb, Florence, Olschki, 1994, p. 17-30.

Un entretien avec Dominique Pestre [Voir la vidéo ]

Retour

© 2005 CRHST/CNRS, conditions d'utilisation. Directeur de publication : Christine Blondel. Responsable des développements informatiques : Stéphane Pouyllau ; hébergement Huma-Num-CNRS