Accueil > Un parcours historique... de la boussole à la Fée électricité > L'électricité au XVIIIe siècle

L'électricité au XVIIIe siècle

 


Video
De la cour aux boulevards, l'électricité en spectacle

Voir le synopsis

"William Gilbert, qu'on peut à juste titre appeler le père de l'électricité moderne", Priestley (1771)

L'électricité, à la différence du magnétisme, est une science récente qu'on ne peut faire remonter à l'antiquité grecque.
En 1600 William Gilbert distingue les attractions qu'il qualifie d'électriques des phénomènes magnétiques, bien plus intéressants à l'époque.

Teinturiers et tubes de verre : Gray et Dufay

Que peuvent bien faire des teinturiers avec des tubes de verre ? Il se trouve que les deux principaux contributeurs à la science de l'électricité dans les années 1730, l'Anglais Stephen Gray et le Français Charles Dufay, furent impliqués dans la teinture des tissus...

Des machines à frotter

Pour le musée Teyler qu'il dirige à Haarlem en Hollande, Van Marum fait construire en 1784 la machine électrique de tous les records. Celle-ci produira peu de résultats scientifiques mais ses étincelles étaient capables de tuer divers mammifères...


L'énigme de la bouteille de Leyde

"Une expérience nouvelle, mais terrible, que je vous conseille de ne point tenter vous-même", écrivait Musschenbroek à Réaumur, le 20 janvier 1746...

... Et pourtant, nous l'avons tentée !


Que dit l'article ÉLECTRICITÉ de l'Encyclopédie

"ÉLECTRICITÉ : ce mot signifie en général, les effets d'une matière très fluide & très subtile [...] que l'on a reconnue capable de s'unir à presque tous les corps [...] ;  qui paraît se mouvoir avec une très grande vitesse [...] et qui produit par ses mouvements des phénomènes très singuliers, dont on va essayer dans cet article de donner une histoire".

Comprendre la condensation de l'électricité en termes modernes

Comment la science d'aujourd'hui explique-t-elle les phénomènes produits par la bouteille de Leyde ?

Quelques questions encore posées aujourd'hui par l'histoire de l'électrostatique

Certaines expériences bien connues au XVIIIe siècle et qui restent des classiques de l'enseignement posent encore aujourd'hui diverses questions. C'est le cas de l'attraction des corps légers - notamment celle d'un filet d'eau dont l'interprétation reste controversée - ou des mécanismes d'électrisation, encore mal compris. Des phénomènes perturbateurs comme l'adhérence électrostatique sont souvent ignorés dans l'enseignement.

Ces questions sont présentées dans le Laboratoire historique.